Parmi plus de 300 races de chiens, il en existe de grande taille. Ce ne sont pas des chiens plus difficiles que d’autres, mais leur besoin d’activité pour certains, les coûts d’entretien, d’alimentation, etc. sont à prendre en compte avant de s’engager.

Choisir un chien ne se résume pas à une question de taille. Certains vont être attirés par de petits chiens, d’autres par ceux de taille moyenne, ou bien par des chiens de grande taille.

Le dogue allemand et Irish Wolfhound sont les deux plus grands chiens qui existent.

Ensuite, il y a bien entendu le mastiff, un chien « imposant », puis d’autres peut-être un peu moins grands de par leur taille au garrot et leur poids, mais qu’il faut choisir en connaissance de cause : des chiens de chasse, de type molossoïde, etc.

Est-ce que vous recherchez un « bon » gardien, un « bon » chien de compagnie, un chien qui vous accompagnera dans vos sorties (marches, randonnées, jogging…), un chien de chasse. Tout cela est à prendre en compte avant de franchir le pas.

Envisager le budget santé et entretien d’un chien de grande taille

Pensez avant tout au budget santé et entretien que cela impose. Une assurance santé animale pourra vous permettre de faire face aux frais en cas de problème, mais aussi de gérer tout ce qu’implique la prévention : les soins d’entretien, une bonne alimentation – nécessaire à une croissance respectant la nature du chien et en prenant garde aux risques de torsion/dilatation d’estomac -, les traitements nécessaires contre les parasites internes et externes. Un chien de grande taille impose davantage de frais qu’un chien de petite taille !

Il faut aussi lui laisser le temps de grandir physiquement afin de ne pas favoriser l’apparition de problèmes articulaires.

 

A retenir

Aussi craquant soit-il, si vous faites l’acquisition d’un chien de grande taille, n’oubliez pas qu’il va grandir. Soyez ferme : une main de fer dans un gant de velours !

Ne serait-ce que pour ne pas l’autoriser à dormir au lit ou bien sur tous les canapés de la maison.

Ni de le prendre sans cesse sur vos genoux. Car en grandissant et en prenant du poids, il comprendrait mal par la suite d’être « rejeté » !

Souvenez vous que les chiens de grande taille sont matures plus tard.

Il ne faut pas non plus se cacher que l’espérance de vie de certaines races de chiens de grande taille est moins longue que chez d’autres.